Michael Stoquer : les micropieux dans les travaux de fondation - referencements-internet.com

Un micropieu est un composant de fondation profonde destiné à assurer l’ancrage d’un ouvrage à une profondeur incompatible avec les fondations superficielles. La société SEF, gérée par Jean-Yves Stoquer & Michael Stoquer, est spécialisée dans ce type de travaux. Respectivement père et fils, Jean-Yves est ingénieur dans le bâtiment, spécialisé dans les fondations spéciales (pieux, micropieux, travaux d’injection, études géotechniques entre autres) tandis que son fils, lui, est diplômé de la prestigieuse école de commerce ESSEC. Michael Stoquer s’occupe donc de rester en contact avec le client pour leur proposer les bons services (études, visite d’ingénieur, travaux…), il met en place la politique commerciale de l’entreprise (cible visée, prix, publicité…) et gère le personnel et les investissements.

Principe de base d’un micropieu

Le micropieu est un pieu possédant un diamètre de 20 à 25cm dont la longueur peut atteindre une vingtaine de mètre. Il est disposé en groupe pour fonder ou consolider un ouvrage. Il supporte la charge du bâtiment de deux façon : la pointe s’appuie sur le sol et les forces de frottement latérales assurent un ancrage important.

Les micropieux sont utilisés quand le sol est très hétérogène ou quand les conditions d’accès aux fondations sont difficiles.

La pose de micropieux

Le principe de réalisation d’un micropieu se déroule en plusieurs étapes :

  • Le forage tubé : il faut mettre en place le tube de forage et commencer le forage tout en injectant un fluide (eau, ciment, bentonite) qui se substitue à la terre.
  • Mise en place de l’armature : il faut installer les armatures sur toute la profondeur du forage. L’armature se compose soit de barres, de préférence des aciers à Hautes Adhérence (HA), soit de treillis soudés. Elle renforce le béton qui résiste très peu à la traction.
  • Injection de coulis de ciment : cette étape consiste à remplacer le fluide par un coulis de ciment. Le fluide, ayant une masse volumique moins lourde que celle du coulis, remonte quand le coulis est injecté.

La profondeur du forage est calculée en fonction du type de sol et des charges appliquées sur les micropieux.

Les différents types de micropieux

Il existe quatre types (I à IV) de micropieux différents :

  • Micropieu Type I : il n’est plus utilisé en France. Il est foré, tubé et rempli de mortier.
  • Micropieu Type II : c’est un micropieu qui est foré et accompagné d’une armature.
  • Micropieu Type III : il utilise la même technique que le Type II à la différence que l’injection de de coulis de ciment se fait par le bas.
  • Micropieu Type IV : il est semblable au Type II mais l’injection de coulis s’effectue avec un obturateur simple ou double.

Les travaux de fondations et de micropieux sont complexes et demandent une main d’œuvre hautement qualifiée. Il faut donc impérativement rentrer en contact avec des entreprises comme celle de Jean-Yves Stoquer et de son fils pour entreprendre ce type de travaux.

 

Catégories : Dirigeants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *