Souvent, les dispositifs de télématique sont mal vus par les conducteurs. Pour eux, ces petites caméras qui s’incrustent dans leurs camions sont davantage faites pour les surveiller et épier leurs moindres faits et gestes.

Pourtant, la télématique ne se cantonne en aucun cas au simple rôle d’observateur. Celle-ci remplit des fonctions en rapport avec la logistique, la sécurité routière et même la finance !

Pour comprendre tout cela, nous avons recueilli l’avis du psychologue Pascal Assailly. Ce dernier nous livre une analyse complète sur le comportement d’un conducteur poids lourds et nous présente les différents avantages d’une télématique.

Qu’est-ce qu’un bon conducteur ?

Quand on demande à Mr Assailly sa définition de ce qu’est un bon conducteur, ce dernier nous livre une réponse très claire en disant : « Il faut d’abord identifier et, ensuite, transformer la culture individualiste en culture collectiviste de l’individu concerné. Ce que je nomme « l’aquoibonisme » (à quoi bon) est, en fait, un comportement égoïste, dangereux et répréhensible sur la route : vitesse, alcool, distractions au téléphone, pressions du répartiteur pour arriver plus vite à destination (dans le cas spécifique du camionnage), conduite erratique ou nombriliste, etc.. Ce n’est pas parce que quelqu’un transgresse une règle qu’il faut l’imiter. ».

De cette analyse nous comprenons que l’individualisme est devenu une norme pour beaucoup de conducteurs. De là, nous constatons la nécessité d’une prise de conscience collective afin qu’une meilleure sensibilité aux risques de la route soit réalisée. Justement, de l’avis de Vir Transport, l’installation de télématique s’inscrit dans une démarche purement éthique et sécuritaire. Son but n’est pas de sanctionner, mais de prévenir…de corriger les erreurs que les conducteurs de camions peuvent commettre par erreur ou par manque d’attention.

Télématique : un équipement désormais nécessaire

Pour faire perdurer sa croissance, une société de transport a besoin de cumuler et analyser de grands ensembles de données. Ces données vont ensuite être traitées et utilisées pour prendre des décisions plus réfléchies.

Une télématique peut justement contribuer à la collecte de ces informations, que nous pouvons résumer ainsi :

  • Le kilométrage hebdomadaire pour chaque chauffeur ;
  • La consommation de carburant au 100 km ;
  • Le nombre d’heures de marche au ralenti (idle) ;
  • La façon de conduire du routier : freinages brusques ou doux, accélérations rapides ou progressives, vitesses inconstantes ou stables, comportement global du routier.

Cet équipement constitue donc un soutien considérable. Il profite aussi bien à la société qu’à ses employés.

Télématique : comment faire comprendre aux conducteurs son importance ?

De l’avis de Vir Transport, tout passe par la communication ! La direction d’une société de transport doit adopter un discours rassurant et expliquer à ses conducteurs tous les avantages offerts par ce dispositif.

Pour couronner ses efforts, elle peut également organiser des séminaires et des réunions avec la sécurité routière comme thème principal.

Il est également possible d’inviter des professionnels expérimentés du transport routier afin qu’ils sensibilisent les plus jeunes aux bonne pratique de la conduite, notamment sur de longues distances.

Catégories : Informatique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.