Mathieu Dacheville, né le 15 juillet 1982, rêvait de faire carrière dans le marketing, mais s’est finalement tourné vers la restauration. Remarquant la préférence des consommateurs pour les restaurants à thème, il remet le bistrot savoyard à l’honneur grâce à son concept, Les Fondus de la Raclette. Propriétaire de trois établissements, il travaille aujourd’hui à son propre compte.

Le groupe « Les Fondus de la Raclette »

Une chaîne de bistrots savoyards, Les Fondus de la Raclette invite les fins gourmets à déguster des mets typiquement savoyards dans une atmosphère de chalet, sans avoir besoin de se déplacer dans les Alpes.

Les plats sont cuisinés avec des produits frais de qualité afin de donner davantage de saveur et d’originalité aux plats. La carte est composée d’une large variété de recettes, allant de la fondue au chocolat Valhrona jusqu’à la fondue savoyarde à la crème de truffe, en passant par la brasérade de bœuf charolais.

La renommée de ces sympathiques restaurants de « comfyfood » a pu être établie grâce à une solide entente avec les fournisseurs de fromage et de viande de la région.

Présentation des établissements

Le groupe propose dans un cadre original des tables en pierre et des grills pour permettre aux clients de cuire eux-mêmes leurs plats. Il possède trois adresses à Paris.

Le premier établissement, ouvert tous les jours, est situé dans le 11ème arrondissement, à proximité du canal Saint-Martin et de la place de la République. Il ne sort pas du concept authentique qui permet aux consommateurs de cuire eux-mêmes leurs fondues, raclettes et brasérades. L’équipe réserve un accueil chaleureux aux clients afin qu’ils passent des moments gourmands et conviviaux. Ce restaurant dispose de six terrasses couvertes, d’une salle climatisée et d’un wifi gratuit.

Le deuxième bistrot est le plus historique et le plus célèbre des Fondus de la Raclette. Il est situé dans le quartier Vavin-Montparnasse, entre le 6ème et le 14èmearrondissement. Disposant d’une terrasse de 20 places, il propose en été des spécialités régionales. Il propose aussi des tables en pierre et des grills adaptés à la cuisson des brasérades, fondues et raclettes. Le savoureux burger du trappeur composé de fromage à raclette, de pain maison, d’oignons émincés et de viande de bœuf hachée compte parmi les principales spécialités.

Le troisième restaurant jouxte la mairie du 18ème arrondissement, dans la rue Joseph Dijon. En hiver, il propose des raclettes, des fondues, des tartiflettes et des brasérades. Pendant la saison estivale, les tartines, les burgers, les salades gourmandes et les grillades sont au menu. Ce bistrot accueille les fins gourmets en quête d’expériences conviviales et authentiques.

Les Fondus de la Raclette : un concept innovant

Le PDG du groupe signe un partenariat de distribution exclusif avec la cuvée brut, premier cru de la maison champenoise Frerejean Frères. Cet accord permet d’offrir une expérience culinaire unique aux consommateurs. Il permet aussi de rehausser tous les arômes des fromages de Savoie pour proposer des alliances qui fonctionnent.

La chaîne s’est également dotée d’un site internet (www.lesfondusdelaraclette.com) afin de simplifier la méthode de réservation des clients, de suivre le groupe dans le positionnement de sa marque et dans son développement. Le choix d’un logo de couleur jaune moutarde et marron moyen contribue au renforcement du sentiment de partage social et de convivialité, propre aux mets servis dans ses bistrots.

Mathieu Dacheville

Catégories : Franchises

Articles similaires

Franchises

La nouvelle génération de lavage auto par le Groupe René Bertin

Acteur majeur de l’immobilier, le Groupe René Bertin est également connu dans le domaine du lavage auto comme l’importateur du concept du nettoyage de voiture à l’américaine. Groupe René Bertin et la Flash Wash Vers Lire la suite…